17 mai 2010

Solo de déco.

 

Un dimanche comme un autre, je vais me promener chez le géant suédois..

Si si, me promener…je suis comme ça moi!!
Ça me plait de déambuler au milieu de couples mariés fiers de l'être, qui s'engueulent à propos du coloris de leur prochain vase SOMRIG ou du diamètre de leur prochain moule à gâteaux DRÖMMAR….

Bref, j'attendais mon tour pour passer à la caisse d'une jeune femme qui, soit dit en passant, n'avait rien de suédois, quand je tombe nez à nez avec un dalmatien chapoté…en couverture d'un bouquin, que je ne peux qu'acheter, tant le titre résonne en moi:

 

couverture_2 
"Vivre seul, ou les plaisirs de la vie en solo."

 

Point d'hymne à l'Art du célibat, je vous rassure.
Juste un petit condensé d'intérieurs créatifs pensés par des fous qui ont fait le choix de vivre seul.
J'y ai vu ça, ça, et ça.

 

maximalisme
LE MAXIMALISTE.

Le maximaliste prend ses aises dans peu de place. Il utilise tout l'espace disponible, du sol au plafond. Il accumule, accroche, épingle, empile,...objets du quotidien comme babioles inutiles…Mais attention! Il fait ça avec créativité quand même, et évite les écueils. Ainsi, ce que certains appelleraient "B----L MONSTRE!!", il le transforme en Design intérieur.
Il est comme ça, le maximaliste.

 

collectionneur
LE COLLECTIONNEUR.

Bon bah le collectionneur, comme son nom l'indique, il collectionne!! À la différence du maximaliste, pas l'ombre d'un objet utilitaire chez lui. Son lieu de vie est un autel dédié à l'objet de son affection; ici par exemple, Star Wars.
Dans ce cas précis, on comprend bien la nécessité de vivre seul.
À moins que ce ne soit plutôt une conséquence.
Paraît-il que, je cite, "avec un tel assemblage, on ne peut ni s'ennuyer, ni se sentir seul".

Je dois avouer que je suis un peu collectionneuse dans l'âme, et quand je me retrouve face à mon "assemblage de rares pièces textiles en tous genres", je ne m'ennuie plus du tout, et me sens d'un coup moins seule..


cultivateur
LE CULTIVATEUR.

" Celui qui cherche la paix de l'esprit trouve souvent le bien-être dans la nature." Le cultivateur l'a bien compris, et plutôt que de passer ses vacances à camper, il a opté pour un intérieur extérieur. Ici, par exemple, les charmes de la vie en extérieur sont capturés dans une ancienne serre.
Très joli, à condition de ne pas avoir de vis-à-vis…

 

 voyageur_du_temps
LE VOYAGEUR DU TEMPS. 

Le voyageur du temps semble ne pas connaître les années 2000…ni même les années 90…ni même les années 80…Il leur préfère les années 70, décennie de la liberté, période cool au design incroyablement novateur, ère du bar privé, du téléviseur en faux teck et autre cafetière orange…Et puis, comme il ne connaît pas la demi-mesure, il cite J.R. Ewing: "Tout ce qui vaut la peine d'être possédé vaut la peine d'aller à sa recherche – jusqu'au bout."
Limpide.

 

Il y a d'autres intérieurs visités, mais ma préférence va à ces quatre-là.
En piochant un peu de chacun, ça pourrait bien être mon chez moi.

Je finirai sur une phrase d'un CULTIVATEUR à méditer:
"Chaque fois que je parle avec un savant, il est évident que le bonheur n'est plus une possibilité. Et pourtant, quand je parle avec mon jardinier, je suis convaincu du contraire."

 

 Et, n'oubliez pas, " Dieu est dans les détails ".

 

d_tails

Posté par lilipointe à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Solo de déco.

Nouveau commentaire